L’extra()ordinaire Paulette, 88 ans

Préparez-vous à rencontrer quelqu’un d’extra()ordinaire !


Partons à la rencontre de gens ordinaires et de leur vie extraordinaire.

Nous vous proposons une série de portraits d’hommes et de femmes qui par leur courage, leur détermination ou leur engagement forcent l’admiration. Ces personnes admirables sont porteuses d’un enchantement, d’une joie de vivre et le désir de la transmettre.

Aujourd’hui, nous allons à la rencontre d’une personne qui va vous étonner, tant par sa personnalité que par ses compétences. Paulette 88 ans est toujours une grande sportive. Elle va à la salle de sport et fait 2 heures d’entrainement tous les jours. Sans compter ses escapades à vélo l’été ou elle garde toujours un certain esprit de compétition.

Le « Stage Lab »

Le stage de troisième, la galère ? Çà c’était avant !

Le premier « Stage Lab » de France s’est déroulé du 26 au 30 novembre 2018. Une expérimentation particulièrement innovante qui permet à des collégiens de réaliser leur stage de troisième dans les meilleures conditions.

Pas de piston, pas de réseau, contexte social et familial compliqué, il peut être difficile pour ces jeunes de dénicher un stage. 

Une quinzaine de collégiens dont Natalia, Gabriel, Maria, Artium, Calvin, Kelly, Beybaris (élèves de troisième au collège Capeyron de Mérignac) font partie des premiers à avoir participer à cette expérience enrichissante.

Le Comité Local École Entreprise de Mérignac et l’Académie de Bordeaux expérimentaient cette initiative, véritable alternative à la période d’observation « traditionnelle ». Elle répond aux attentes en matière de découverte du monde du travail des élèves mais aussi aux contraintes des entreprises. 

Pendant une semaine, ces collégiens ont eu l’opportunité de découvrir de grandes entreprises comme Thales, Médecins Sans Frontières, l’aéroport de Mérignac, accompagnés par des professeurs passionnés et des entreprises heureuses de s’ouvrir à d’autres profils que les enfants de leurs salariés.

En alternance entre ateliers et visites d’entreprises, ces collégiens ont travaillé en petits groupes autour de méthodes innovantes et d’animations participatives, réflexion sur la mixité des métiers, découverte du monde économique, réalisation d’une vidéo, pitch …

Après analyse par le Rectorat de Bordeaux, l’expérimentation pourrait être largement déployée sur les territoires.

Les Fées Papillons

Portrait d’entrepreneur positif :

Patricia Chauffourier, Présidente et fondatrice de l’association « les Fées Papillons ».

Son objectif est d’aider les femmes en situation d’exclusion à réhabiliter leur image par des soins de bien-être et par la revalorisation de l’estime de soi.

     

« Le but de notre action n’est pas le changement d’apparence extérieure, mais une véritable transformation afin que ces femmes prennent leur envol de papillon ».  

« En 2009, ma vie a explosé ». Patricia Chauffourier traverse une période difficile après un divorce, un cancer du sein et un licenciement. Lors de ces épreuves, elle réalise que le soutien et l’écoute (nécessaire pour avancer) lui ont été prodiguées par des femmes bienveillantes.

Comment rebondir quand on est dans une situation de souffrance ou de vulnérabilité ? Comment reconstruire son image, son identité et retrouver l’estime de soi ?

La belle idée de Patricia a été de créer un salon de beauté solidaire à destination de femmes en difficulté.

Son projet, « Les Fées Papillons« , est une association de femmes pour les femmes. Pour elle, se sentir bien dans son corps, est une des meilleures façons de regagner de l’estime de soi. Située dans le quartier des Aubiers à Bordeaux, Patricia Chauffourier nous ouvre les portes d’un lieu paisible dédié au bien-être de femmes en grande difficulté. C’est en 2012, que cet espace solidaire mis a disposition par Domofrance a vu le jour.

Quand les épreuves de la vie sont trop dures, franchir la porte de l’association LES FEES PAPILLONS, c’est permettre à ces femmes, de s’immerger enfin, dans un havre de paix et de douceur. 

Dans ce cocon aménagé, les « Papillons » bénéficient de soins, d’ateliers de bien-être et de beauté qu’elles ne peuvent pas s’offrir.  

Ici, elles osent accorder leur confiance, et s’en remettre aux mains expertes des « Fées » bénévoles : coiffeuses, esthéticiennes, conseillères en image, réflexologues, sophrologues, accompagnatrices en estime de soi…

Ces différents ateliers permettent aux participantes de (re)devenir les actrices de leur existence et de prendre leur envol de papillons.

L’association travaille avec des prescripteurs pour faciliter la rencontre entre les « Fées » et les « Papillons ». Aussi, l’objectif est de venir en soutien à l’insertion socio-professionnelle dans une démarche globale qui intègre toutes les dimensions de la personne.

Valoriser leur apparence et renouer avec l’estime de soi se révèle bien souvent être un obstacle à l’intégration sociale et professionnelle.

L’association est reconnue d’intérêt général et a reçu le prix de l’Innovation Associative de la mairie de Bordeaux en 2012.

Elle ne compte pas en rester là. À la demande de ses partenaires, elle va se développer dans les prochains mois, sur la métropole bordelaise et dans l’avenir, sur toute la Gironde.

Les Fées Papillons comptent sur vous.

Pour les accompagner dans leur rayonnement, il est possible de faire un don à l’association, du mécénat ou de devenir bénévole

Pour suivre toute l’actualité de l’association,  vous pouvez les retrouver sur leur page Facebook LES FEES PAPILLONS.

Teasers des Fées Papillons